Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 18:17
Aurélien MOLAS "La onzième plaie" livre poche, 501 pages, 7.60€

Aurélien MOLAS "La onzième plaie" livre poche, 501 pages, 7.60€

Dans un Paris survolté en proie à une crise sociale sans précédent, la violence éclate à chaque carrefour: partout, des voitures brûlent, des bandes de casseurs se livrent au pillage et au vandalisme. Les flics, débordés, s'engagent avec l'énergie du désespoir dans une croisade sans merci.

 

5/10

J'avais entendu beaucoup de bien sur ce livre et lu beaucoup de critiques positives sur internet. Pour moi c'est une déception.

Rien à redire sur le style, la lecture est facile et l'auteur a fait le choix de faire suivre des enquêtes parallèles par ses différents personnages, enquêtes qui se rejoindront bien sur. Il y a un rythme soutenu et le déroulement de l'enquête a proprement parlé est intéressant.

Ce roman obtient la moyenne grâce à l'intrigue policière qui a été bien mené. La pédophilie est un thème délicat à aborder et osé. Il faut reconnaitre que l'auteur a su créer une ambiance noire et dérangeante.

Cependant certaines erreurs ont été commises à mon sens. Il n'y avait pas d'utilité à plonger l'histoire dans une crise sociale importante sous fond de violence urbaine. Ca ne rend pas l'intrigue beaucoup plus trépidante: juste la mort d'un policier et une tentative de barbecue humain pour se débarrasser d'une autre... On tombe dans  un sentimentalisme à deux francs six sous avec la romance entre les deux lieutenants: l'homme meurt tragiquement, la femme se retrouve seule, enceinte dans une enquête difficile qui l'inquiète...sortez les mouchoirs.

Ajoutons le parti pris de ressortir des flics à l'ancienne dans la récente et pointue OCLCTIC n'est pas une brillante ni une originale idée. (Il faut savoir tourner des pages et vivre avec son temps et faire son deuil de la police à papa) Le tout parsemé d'un groupe estampillé "unité spéciale" (l'influence US sans doute...), et d'un lieutenant qui sort de d'ENP et non de l'ENSOP...le manque de précision et de documentation mêlé a la volonté de créer un univers particulier entraine un manque de crédibilité.

 

Bref avis très mitigé pour ce roman. Je n'encourage pas sa lecture!

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires