Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 16:44

La Nouvelle Orléans, 2006. La fille du gouverneur de Lousiane est enlevée. Le kidnappeur, Ernesto Perez, se livre aux autorités mais demande à s'entretenir avec Ray Hartmann, un obscur fonctionnaire qui travaille a Washington dans une unité de lutte contre le crime organisé. A cette condition seulement, il permettra aux enquêteurs de retrouver la jeune fille saine et sauve. Commence alors une longue confrontation entre les deux hommes, aux cours de laquelle Perez va, peu à peu, faire l'incroyable récit de sa vie de tueur à gages au service de la mafia.

Dans ce thriller exceptionnel, RJ Ellory retrace cinquante ans d'histoire du crime aux Etats Unis mêlant avec une virtuosité étonnante les faits réels et la fiction.

 

vendetta.jpg

 

 

7/10

Après "seul le silence", j'étais ravie de retrouver Ellory avec ce nouveau roman. Je n'ai pas été déçue. L'auteur nous plonge dans le monde noir du crime organisé avec aisance et efficacité. La construction du roman est intelligente. L'histoire s'articule parfaitement autour des deux personnages centraux. Au fil des pages, Ellory fait parler Ernosto Perez de sa vie, le tueur explique ses choix, ses fuites, ses joies, ses peines...Ray Hartmann lui écoute l'assassin se demandant pourquoi il est là, ne désirant que retrouver sa famille mais espérant toutefois pouvoir aider a retrouver la fille du gouverneur. L'auteur nous balade sur cinquante ans d'histoire, dans toutes les Etats unis, et jusqu'à Cuba. On fait son petit puzzle tout au long de la lecture et tout s'enchaine dans les 100 dernières pages.

Seul bémol, on devine le dénouement  avant qu'il ne soit révélé. Ce n'est pas gênant car la raison pour laquelle Perez a réclamer la présence de Hartmann est donnée seulement dans les dernières pages. Là encore pas de grande surprise. On pardonne car c'est bien écrit, et bien mené.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fleur 09/12/2011 20:46

J'ai adoré "seul le silence" ; j'ai plongé dans le roman dès les premières pages, contrairement à Vendetta.
Il a fallu que je m'accroche, mais pour au final, me laisser entrainer par l'histoire.
Une plongée dans le monde de la mafia,différents états américains (dont bien évidemment NY), Cuba ; je retiendrai surtout le portrait de Nouvelle-Orléans, qui transpire l'ambiance de cette ville si
particulière.
Au fur et à mesure du récit du personnage principal, je me voyait totalement dans les époques et les lieux qu'il décrivait.
L'intrigue en elle-même n'est pas ce qu'il faut retenir de ce livre.
Il me restera plutôt le souvenir de ce voyage à travers le temps, à travers les USA ; cette capacité qu'à Ellory de nous faire vivre ce qu'il écrit.

lili 02/11/2011 10:22


Livre très documenté sur l'histoire de la Mafia.J'ai trouvé un peu "lourd" surtout qu'à moitié du livre j'avais l'intuition de la machination. Il reste une lecture à conseiller.