Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 12:00

Nous sommes à la fin de l’été 1973. Clovis, qui vient de terminer ses études et de décrocher un premier job à Paris, s’accorde un mois de vacances du côté de Marseille. Au programme : le soleil, la mer, les filles et les copains... Mais en août, le climat de la ville se détériore brutalement suite à l’assassinat d’un chauffeur de bus par un déséquilibré nord-africain. Meurtres et ratonnades vont dans les semaines suivantes pourrir l’atmosphère de la cité phocéenne… Règlements de comptes entre bandes ou résurgence de la xénophobie… ? La police enquête mollement, la presse souffle sur les braises et la rue réagit violemment. C’est en cherchant à élucider le meurtre de son ami Ali que Clovis va se retrouver très vite au centre de la cible…

 

ete.jpg

 

 

"Et l'été finira" Maurice Gouiran, Editions Polar Jigal, 304 pages, 18.50 euros.

 

 

7 /10

Ou comment plonger au cœur de Marseille et de ses environs durant août 1973.
Car c est vraiment cela que je retiendrai de ce livre ; la capacité de l auteur à vous transporter dans la cité phocéenne par ses descriptions vivantes et claires.
Une très belle prose, matinée de patois marseillais. Des personnages attachants dont on entend presque l accent chantant. Il ne manquait plus que le chant des cigales à la lecture. Les natifs de la région apprécieront sans doute.
L intrigue quant à elle est un peu longue à démarrer et plutôt décevante.
Néanmoins, l enquête passe au second plan face aux problèmes soulevés par les actes racistes et xénophobes à l origine de celle-ci.
Les choses n ont en réalité pas vraiment changées en l espace de 45 ans.
La bêtise de certains, voire de la masse, ne doit pas nous faire oublier qu il ne faut pas faire de quelques exceptions des généralités.
En conclusion : un beau voyage dans le sud et un focus évident sur la place que la tolérance devrait avoir dans notre société afin d éviter de nombreux drames. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires