Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 17:01

  Une jeune femme a été retrouvée décapitée le jour même de son mariage, dans la somptueuse propriété des Ashton. Tout accuse le jardinier mexicain, un certain Hector Flores, qui demeure introuvable depuis. L'inspecteur Gurney, appelé en dernier recours par la mère de la victime pour retrouver le meurtrier, s'aperçoit bientôt que la mariée n'avait rien d'une oie blanche... et que ses rapports avec son fiancé, Scott Ashton,  jeune et brillant psychiatre, fondateur d'un institut pour enfants "difficiles", sont plus complexes qu'il n'y paraît à première vue.
Gurney ne tarde pas à se rendre compte que rien, dans cette histoire, n'est conforme aux apparences. Et quand il retrouve, déposée chez lui en son absence, une poupée décapitée, il comprend très vite aussi qu'il risque lui-même d'être la prochaine victime. Ce qu'il ne sait pas encore, c'est que son enquête va le mener bien au-delà du meurtre ? dans la toile inextricable d'un ennemi terrifiant, tentaculaire et, surtout, très patient.

 

 

 

nouvrepasles-yeux.jpg

 

6.5/10

Quelques longueurs dans ce pavé de plus de 600 pages mais une affaire policière qui est torturée et tordue! Les personnages sont manipulateurs, pervers, complexes et ils rendent l'enquête de Gurney difficile. Peu à peu, il montre du doigt des incohérences ou des points négligés qui auront leur importance. De nouvelles pistes se dégagent alors... Un roman intéressant.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

livres sur le poker 02/07/2012 11:49


Tout comme pour le précédent, je ne suis pas d'accord avec le terme thriller. J'y vois plutôt un excellent roman policier avec une intrigue étoffée, très intelligemment construite. J'avais adoré
658 mais avec ce deuxième roman John Verdon passe au niveau au-dessus. Dès le début, j'ai été accrochée. La mise en
scène du meurtre, les personnages, cette atmosphère un peu malsaine ... sont autant d'éléments parfaitement maitrisés.