Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 14:22

On dit d'Amanda qu'elle est la femme de tous les hommes...On dit du Maudit qu'il a dormi dans le lit du diable...

Entre eux deux, et face u monde de dingues qui les entoure, ca sera à la vie, à la mort...

Partis délivrer la soeur d'Amanda séquestrée par un réseau de proxénètes de l'es, ils vont s'unir, s'aimer, se combattre et affronter le mal absolu, elui que tous surnomment le Boucher!

Des cartels de Bogota aux sinistres fermes des environs de Zagreb, des palaces de la côte aux clubs VIP desbeaux quartiers parisiens, l'amour sera passionnel, la guerre totale, l'épopée sanglante, les corps cabosses et les ames meurtries...

 

bosco.jpg

 

Jacques-Olivier Bosco "Aimer et laisser mourir" Polar Jigal, 268 pages, 18.50€

 

5.5/10

Je mets un bémol sur l'histoire d'Amouuuur (suis résolument pas romantique pour un sou sorry ça prend pas). Alors admettons qu'il fallait absolument que le Maudit soit amoureux pour retrouver la soeur d'Amanda, une touche plus "light" aurait été appréciable. les passages sur les regards, les "on est pareils", les "on s'est trouvés", les "je t'aime moi aussi"...culcul la pralinette...tout le foin amoureux est-il nécessaire pour au final le faire passer Le Maudit pour un con?? On nous vend un tueur exceptionnel (avec certes une ehtique vu qu'il ne tue pas femmes et enfants) et ce dernier perd les pédales devant une paire de gambette...Mouais...

Cependant on retrouve ici le style de JOB, percutant, violent, noir, rythmé, ce style que j'avais beaucoup aimé dans "Le cramé", recette efficace du polar qui décoiffe...L'auteur nous balade de Cannes à Paris, en Colombie, puis en Croatie. Un voyage dans le monde des cartels, de la mafia corse, et des réseaux proxénètes de l'est bien réalisé.

L'histoire est haletante mais le final a fait redescendre le soufflé pour moi.  

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires