Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 17:26

gillesderais.jpg

 

 

Date et lieu de naissance: né en 1404 a Champtocé en 'Loire atlantique'

 

Famille: Gilles de rais, issu d'une famille de noble, est éduqué par un grand père fantasque et violent. Il fait enlevé sa cousine pour l'épouser et aurait 9 ans plus tard une fille. 

 

Sa vie: il s'illustre lors de la guerre de 100 ans aux cotés de Jeanne d'Arc. Sacré Maréchal de France, il mène une vie de débauché sur ses terres vendéennes où, grâce à sa fortune, il donne des spectacles fastueux. Il devient obsédé par l'argent. Après avoir tout dilapidé, Gilles de Rais demande a un Alchimiste , François Prelati, (un escroc qui a compris comment tirer profit de la crédulité de Gilles de Rais), de fabriquer de l'or. De l'Alchimie on en vient rapidement a la magie noire et à l'invocation de Satan, de Belzebuth et plus particulièrement du demon BArron...

Accusé de sorcellerie, d'assassinat et de sodomie, Gilles de Rais se laisse arrêter sans combattre en septembre 1440 avec deux complice HEnri et Poitou. L'acte d'accusation fait 15 pages.

 

Nombre de victimes: 140 enfants auraient été tués.

 

Modus opérenti: Gilles de Rais aurait pris un plaisir pervers a jouer avec ses futures victimes. Les malheureuses victimes étaient enlevées par des serviteurs qui servaient de rabatteurs ou achetées pour quelques pièces d'or a des paysans miséreux. Des filles et garçons d'une dizaine d'année ont le privilège de travailler au château mais on ne les revoit jamais... Les complices de Gilles de Rais sous la torturent avouèrent les invocations aux démons, les messes noires et surtout les supplices affligés aux enfants. L'acte d'accusation précise: " qu'avant de perpétrer ses débauches sur les dits garçons et filles et afin d'empêcher leur cris et éviter qu'ils soient entendus, le dit Gilles de rais les a parfois accrochés avec ses propres mains, les fit accrocher par le cou par d'autres, avec des cordes ou des crochets dans sa chambre" "Puis il les relachaient, les soulageant, les assurant qu'il n'a pas voulu leur nuire ou les blesser mais au contraire, il prétendait vouloir seulement jouer avec eux. Selon les témoignages de ses valets et complices, Gilles de rais n'aurait pas hésité à égorger, décapiter, démembrer ses innoncentes victimes et a perpétrer des actes les document de l'histoire, Larousse.nécrophiles. Ils étaient Torturés, violés, tués pendant les rites sataniques puis brûlés ou jeter dans les fosses d'aisance. Des restes de plusieurs victimes seront retrouvés dans les caves ou les latrines  des chateaux appartenant a Gilles de Rais.

Craignant d'être excommunié, Gilles de Rais avouera l'ensemble de ces crimes et donnera le détail des sévices péerpétrés. Il reconnait que les victimes sont si nombreuses qu'il ne peut les chiffrer.

 

Mort: Suite a ces atrocités, le Duc de Bretagne condame Gilles de Rais et ses deux valets a être pendus puis brulés. Il est donc pendu le 26 octobre 1440 à Nantes.

 

 

Sources: "Les tueurs en série: grands criminels, enquêtes, profils" Jean Pierre Vergès, Coll. Toutes les clés, Hachette pratique, et "Les grandes affaires criminelles", les documents de l'histoire, Larousse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires