Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 18:09

Janvier 1896. Un corps expéditionnaire débarque dans la colonie italienne d’Erythrée. Il est composé de recrues de toute la péninsule, avec leurs histoires, leurs accents, leurs espoirs et leurs mille dialectes: l’anarchiste décidé à porter la sédition, le rêveur d’Afrique qui en mourra, le Major drogué et psychotique, le héros pressé d’affronter le désert, les caporaux cyniques et aussi le brigadier de carabiniers qui s’est engagé pour débusquer parmi les officiers un assassin d’enfants. Sur place, ils vont trouver une population indigène aux langues et aux coutumes bariolées, et des colons entre abrutissement alcoolisé et idéologie du progrès, une Africaine mi-sorcière mi-putain, et une Italienne à la beauté délicate et non moins malfaisante. Entre mille fils narratifs, on verra comment une paire de jumelles entraîne une collision entre les petits trafics des commerçants et les menées des espions du Négus, et l’on suivra le destin singulier d’un berger des Abruzzes au parler si obscur que personne ne le comprend : on l’oublie si souvent qu’il finira comme un des rares rescapés de la catastrophe finale, à cultiver son jardin sur les hauts plateaux...
Car, tandis qu’une petite fille danse interminablement dans la poussière, toutes les trames, les amours pures ou perverses, les projets grandioses et les appétits grossiers convergent vers la terrible bataille d’Adoua, la première grande défaite d’une armée blanche devant des troupes africaines...

 

huitieme.gif

 

 

9/10

C'est le roman que j'ai préféré ces derniers temps mais qui n'a qu'une part modeste en policier.
Magnifique écriture et fresque de la colonisation italienne en Erythrée. 1896, splendides portraits croisés de soldats italiens et d'indigènes, enquête secrète et acharnée du carabinier à la recherche d'un psycopathe.
Un livre difficile par la richesse de son contenu, le travail sur les langues italiennes et erythréennnes et cette part d'histoire peu connue. Mais quelle puisssance !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires