Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 10:46

Caroline Cashion, professeure de littérature française l'université de Georgetown, apprend avec stupéfaction, lors d'une IRM, qu'une balle est logée à la base de son crâne. Comment est-ce possible, alors que Caroline n'a jamais essuyé aucun tir, et qu'elle n'a aucune cicatrice ? La jeune femme apprend alors qu'elle a été adoptée après le meurtre de ses parents biologiques, tués alors qu'elle avait trois ans. Victime d'un coup de feu, la fillette a survécu, mais la balle n'a pas pu être retirée. Une balle qui est restée dans son crâne pendant 34 ans. Caroline retourne dans sa ville natale, déterminée à découvrir pourquoi ses parents sont morts. Elle y apprendra que l'enquête n'a jamais été bouclée, et que le tueur court toujours. Caroline est en danger : la balle logée dans son cou pourrait permettre d'identifier le meurtrier, qui fera tout pour que la police ne mette pas la main dessus. Elle devra alors faire un choix : fuir et rester en vie, ou persévérer et se battre.

Mary Louise KELLY "Balle perdue" Editions Marabout, 374 pages, 19.90€

Mary Louise KELLY "Balle perdue" Editions Marabout, 374 pages, 19.90€

5/10

Caroline, 34 ans, dont la vie s'écoule tranquillement, découvre du jour au lendemain qu'une balle se trouve dans son crâne  !
 
Cette révélation va déclencher une cascade d'événements et la mener à se plonger dans un passé dont elle avait tout oublié.
 
Le premier intérêt de l'ouvrage est bien évidemment de découvrir comment cette balle est arrivée dans la tête de la narratrice (le récit se faisant effectivement à la première personne) : vous y serez assez vite.
 
De là, l'intrigue va se dérouler de manière plutôt dynamique : les déplacements de l'héroïne nous font voyager, ses rencontres laissent apparaître des personnages qui vont nourrir l'histoire et les faits marquants bien répartis.
 
L'ensemble est vraiment correct, cohérent, mais beaucoup trop gentillet à mon goût et manquant d'une noirceur certaine.
 
Exemplaire reçu par service de presse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires