Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 16:37

L’angoisse monte à Sandhamn : une jeune fille a disparu au cours de la nuit. Sous une pluie battante d’automne, l’inspecteur Thomas Andreasson et ses collègues ratissent l’île, en vain : Lina Rosén reste introuvable et l’enquête conclut à une noyade accidentelle.

Quelques mois plus tard, Nora Linde décide de prendre quelques jours de vacances au cœur de l’hiver à Sandhamn avec ses deux petits garçons. Son mari la trompe et elle a besoin du calme de l’île pour réfléchir. Mais, en jouant dans la forêt, Adam et Simon font une macabre découverte : des restes humains enfouis dans un sac sous la neige. Est-il possible que ce soit le cadavre de Lina ? Et quelle est cette ombre, tapie dans la nuit, sous les fenêtres des Rosén ? Pourquoi ?

Malgré l’absence de pistes, Thomas et son amie Nora ont un étrange pressentiment : l’assassin de Lina rôde encore et n’en a pas fini avec sa sinistre mission.

 

Viveca Sten "Les nuits de la saint jean" Editions Albin Michel, 358 pages, 20.90€

Viveca Sten "Les nuits de la saint jean" Editions Albin Michel, 358 pages, 20.90€

6/10

Vous retrouvez le cadre et les personnages de « Du sang sur la Baltique ». L'inspecteur Thomas Andreasson enquête sur la disparition d'une jeune fille sur l'île de Sandham. Nora Linde, son amie, en pleine rupture conjugale, vient s'y réfugier et se trouve confrontée à une précédente et lointaine affaire de disparition.

La bonne idée : introduire régulièrement le passé de 1899 à 1928 avec l'histoire de Gottfrid permet de découvrir culture et mode de vie d'autrefois.

La découverte du corps par les enfants…de Nora comme d'autres scènes m'ont semblé peu réalistes.

Un roman toujours très voir un peu trop détaillé.

 

Exemplaire reçu par service de presse

Partager cet article

Repost 0

commentaires