Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 15:42

Dany et Guy, deux flics de la police judiciaire israélienne, enquêtent avec le Shabak – la sécurité nationale – sur le massacre d’une famille de colons juifs installée en Cisjordanie à proximité de Naplouse. De son côté, Maïssa, flic palestinienne, fille d’un ancien compagnon d’armes d’Arafat, mène elle aussi, avec obstination, ses propres investigations. Très vite et bien que le doute subsiste, un groupe de jeunes Palestiniens est mis en cause et accusé de ce crime sordide. Mais parallèlement, après la découverte d’un arrivage massif de drogue de synthèse à Nice, à Jérusalem et dans les Territoires, Gabin, flic français des stups, est envoyé sur place pour démanteler un possible trafic international issu d’un camp de réfugiés. Allant de surprise en surprise, c’est sous pression permanente et dans un climat délétère que flics israéliens, palestiniens et français vont devoir unir leurs forces pour combattre ce réseau mafieux… Car là-bas, même un saint n’y retrouverait pas les siens…

Pierre POUCHAIRET " Une terre pas si sainte" Editions Polar Jigal, 292 pages, 18.50€

Pierre POUCHAIRET " Une terre pas si sainte" Editions Polar Jigal, 292 pages, 18.50€

7 /10

Des palestiniennes originaires de Naplouse, arrêtés pour possession de drogue, sont exécutés en Chine. A Naplouse, une famille juive est massacrée dans une colonie. Le père travaillait dans un laboratoire. Des consommateurs de drogue sont pris de folie en France ….

Livre pour être au cœur des tensions entre israeliens et palestiniens que l'argent de la drogue finance .

Alternance d'un quotidien ordinaire et d'une violence totale et aveugle.

L'auteur est très rigoureux dans ses choix : lieux, personnages (tellement typiques que la caricature n'est pas loin) sont précis et se découpent sur cette toile de fond. Le lecteur est ainsi immergé au cœur d'une réalité bien noire !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires