Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 12:58

« On ne se suicide pas d'une balle en plein cœur tirée à un bon mètre de la cible. Même avec la meilleure volonté du monde et dans le pays où impossible n'est pas hexagonal… »

C'est pourquoi, contrairement à certaines affaires de faux suicide demeurées en l'état, l'assassinat du dramaturge Romain Delorme, sur une plage de la Riviera par une arme de poing vraisemblablement tenue par un tueur professionnel, ne peut prêter à confusion.

Assassiné, Romain Delorme l'a bel et bien été, en ce jeudi 9 juin 2005, aux alentours de sept heures du matin. La question posée est, comme toujours, celle du mobile. Qui, en effet, avait intérêt à voir disparaître ce dramaturge déchu, presque oublié, si ce n'est (peut-être) quelques solides inimitiés liées à des intérêts privés, étrangers au microcosme artistique…

Robert DELEUSE "Dernier coup de théâtre" editions Cherche Midi, 570 pages, 21€

Robert DELEUSE "Dernier coup de théâtre" editions Cherche Midi, 570 pages, 21€

7/10

Dans ce roman, pas de policier mais une amie très proche du défunt, Marion Moderel, mène l'enquête. Elle reçoit comme indice une photo d'une très belle jeune fille et part pour un séjour dans un hôtel sur place afin de rechercher les causes de cet assassinat. Par le biais de la reprise de contact avec amis et connaissances de Romain Delorme, l'auteur a un prétexte pour remonter le temps et analyser des moments-clés de l'Histoire, de la deuxième guerre mondiale, à la guerre d'Espagne ou au « Bloody Sunday ». Chaque portrait est donc une étude très poussée qui définit un cadre historique et culturel précis.

Un gros roman pour celles et ceux qui veulent découvrir ou mieux comprendre notre passé proche.

Partager cet article

Repost 0

commentaires