Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 14:57

Lara Mendès, jeune chroniqueuse télé, enquête sur le marché du sexe et ses déviances. Elle disparaît sur un parking d’autoroute…

Désemparés par la lenteur de l’enquête, ses proches reçoivent le soutien de Léon Castel, fondateur d’une association de victimes.
Sa fille Sookie, policière hors norme, a enquêté sur une triple pendaison qui semble liée à cette affaire.

Qui a enlevé Lara ? Pourquoi ? Où sont passés ces enfants et ces jeunes femmes dont les portraits s’affichent depuis des mois, parfois des années, sur les murs des gares et des commissariats ? Réseaux criminels ou tueurs isolés ?

Partout, le destin d’innocents est broyé sans pitié.
Ils auront bientôt une voix : W3.

J. CAMUT et N. HUG "W3: Le sourire des pendus" éditions Télémaque, 751 pages

J. CAMUT et N. HUG "W3: Le sourire des pendus" éditions Télémaque, 751 pages

5.5/10

Bon je suis très partagée sur ce roman.

Les auteurs ont repris leur recette de base: suivre plusieurs personnages dont les histoires vont se rapprocher.

Pour synthétiser: Lara, jeune journaliste enquêtant sur les pratiques sexuelles des français se fait enlever. Son frère, Valentin est du genre débrouillard et n'a pas sa langue dans sa poche. Il met tout en oeuvre pour la retrouver et va s'octroyer l'aide du chef de Lara ainsi que d'un acteur célébre et d'une star du porno. En parallèle, nous suivrons le parcours de Sookie, brigadier de police qui pète un plomb, et de son père Léon Castel, emmerdeur sympathique qui va reprendre l'enquête de sa fille. . 

L'intrigue en elle même est intéressante et nous plonge dans les bas fond du commerce du sexe. Les auteurs s'amusent à dresser un portrait assez sombre de la société, des politiques et des médias.

L'idée était bonne, les personnages plutôt bien construits mais personnellement la folie de Sookie m'a ennuyée et le caractère de Valentin a eu le don de m'énerver, puis de m'épuiser. On nous sert des clichés et des passages peu originaux. Après le ballon "Wilson" dans "Seul au monde", les auteurs imaginent le balai "Pierre pour tenir compagnie à leur héroïne...(bof bof).

J''ai trouvé le tout assez plat et un peu longuet. (Le pavé fait 750 pages quand même. L'accumulation de petits chapitres permet toute fois une lecture rapide.)

Je n'ai pas été tenue en haleine par ce roman. Le seul suspense réside dans le fait de savoir si Lara va être retrouvée vivante ou morte. Les auteurs n'ont pas su recréer cette atmosphère sous tension, terriblement noire et désespérée de la remarquable tétralogie mettant en scène le redoutable Kurtz dans "Les voies de l'ombre". Pourtant la thématique abordée, sous fond de prostitution, d'esclavagisme sexuel, de viols, de ventes de mineurs etc., convenait pleinement à l'élaboration d'un implacable thriller. Dommage.

Pour enfoncer le clou, ce n'est pas très bien écrit. Le langage utilisé est plutot familier et "parlé". Alors si l'on comprend l'utilisation des "putain merde" pour le personnage de Valentin qui à 17 ans...cela reste abusif.

La personnalité du méchant "Ylia Kalinine" responsable d'un horrible assassinat et de l'enlèvement de deux fillettes (entre autres) est assez intrigant et pas assez exploité dans ce volet.

Le final sauve un peu le roman avec notamment sa petite surprise sur les motivations de l'enlèvement de Lara.

Ayant beaucoup aimé tous les romans précédents du duo Hug/Camus, on peut parler de déception. J'espère que le deuxième tome sera plus dynamique et sombre.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires