Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Polars.etc.
  • Polars.etc.
  • : Blog pour les amateurs de polars et thrillers...ainsi que pour ceux qui veulent découvrir la criminologie...
  • Contact

Boss

  • Polars Etc
  • http://polars.etc.over-blog.com/
  • http://polars.etc.over-blog.com/
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 15:54

John Tallow est un flic new-yorkais typique : célibataire, désabusé, plus trop dans le coup. Son équipier de toujours, lui, c'est le bon flic, celui que tout le monde aime. Ils sont appelés pour intervenir dans un immeuble décati de Pearl Street, où un forcené en surpoids nu comme un ver hurle et tire sur tout ce qui bouge dans la cage d'escalier. Rosato monte le premier, se fait exploser le cerveau devant Tallow, impuissant, qui est éclaboussé des restes gluants et visqueux de son coéquipier. Fou de rage, il décharge son flingue sur le forcené et défonce en même temps le mur d’un appartement. Quand les techniciens de scène de crime arrivent sur place, ils tombent nez à nez avec une centaine d'armes, fixées sur les murs, du sol au plafond... Des armes qui semblent correspondre à des meurtres non élucidés. Convoqué par sa supérieure, Tallow se fait passer un savon. Le meilleur flic de la brigade est mort et les voilà avec un arsenal d'armes relié à des cold cases sur les bras. Sa punition : démêler l’affaire avec pour seule aide deux bras cassés. Une journée qui commence très mal...

Warren ELLIS "GUN MACHINE" Editions Le Masque, 300 pages, 20.90€

Warren ELLIS "GUN MACHINE" Editions Le Masque, 300 pages, 20.90€

7/10

John Tallow un policier désabusé sans grande motivation qui se rend avec son coéquipier sur une mission de routine dans un immeuble délabré de Pearl Street à New York. L'intervention tourne mal et l'auteur nous scotche d'entrée avec la terrible scène de la mort du coéquipier de John (on aime mais personnes sensibles s'abstenir!).

De ce drame, Tallow découvre un appartement rempli d'armes qui seront toutes liées à des meutres non résolus sur New York. Un vrai "pot de pus" dont sa hiérarchie lui confie la lourde tâche de trouver le responsable.

Pour l'aider dans sa mission Tallow, au comportement singulier, peut compter sur deux scientifiques de la police un peu déjantés mais efficaces, Bat et Scarly. Des personnages secondaires mais travaillés dont les répliques apportent un humour appréciable au roman.

En parallèle, on découvre un tueur méthodique, névrosé, organisé qui agit sur commande pour un trio d'ambitieux.

L'auteur nous plonge dans l'histoire de la ville de New York notamment sur la culture amérindienne de la région. Une touche d'originalité bien venue.

Cependant John bénéficie d'un peu trop de chance dans son enquête: il réalise avoir croiser le tueur, revient sur les lieux de la rencontre des heures après et trouve le mégot de cigarette qui menera à l'identification de l'individu...l'inspecteur fait des rapprochements très rapides, il spécule et tombe juste (quel enquêteur!! )

Bon, on nous place en plus une course poursuite où les balles pleuvent mais ne blessent pas grièvement notre héros. Et surtout le méchant ne meurt pas pour pouvoir avoir une discussion avec l'officier Tallow.

Malgré ces petites facilités, "Gun Machine" est un roman original, qui m'a fait passé un bon moment

 

 

 

Exemplaire reçu par service de presse

Partager cet article

Repost 0

commentaires